Le carnet des oursons – partie I

Au début du mois de mai l’année passée, j’ai eu envie de commencer un carnet dans l’idée d’illustrer des souvenirs avec mes enfants (mots, questions ou attitudes amusantes). Je l’avais déjà fait, très sporadiquement (et dans des formes plutôt variables), dans un précédent carnet, le mini doodle book, mais j’avais envie de poursuivre l’expérience en regroupant les anecdotes dans un même carnet-mémoire et d’avoir une unité dans les dessins. Je l’ai appelé « le carnet des oursons », du surnom que je donne à mes enfants.  

Pour une fois, j’ai décidé de prendre un carnet pour sa qualité et non pas pour son aspect visuel. J’ai choisi un Moleskine, ce qui explique que l’aquarelle a un meilleur rendu ici que dans le carnet à dessin mauve, qui est certes très beau, mais dont le papier n’est pas prévu spécialement pour l’aquarelle. Du coup, là, je peux aussi peindre les pages recto-verso, sans que ça gêne le dessin suivant, et c’est vraiment la fête!

J’avais en tête de le remplir régulièrement mais… le moins qu’on puisse dire c’est que j’ai pas réussi :-p . Du coup, comme pour les autres carnets que j’ai en cours, j’y griffonne quand j’ai envie et je poste le résultat sur le blog dès que j’ai une petite collection de dessins à montrer. 

Les deux premiers dessins datent du mois de mai 2016, quand j’ai démarré le carnet. 

Dans ce premier dessin, mon cadet à donc 9 mois et commence à être très agité sur la table à langer. Malheureusement, ça ne s’est pas arrangé! Maintenant il faut parfois être deux pour changer sa couche 😀 !

 

Mon aîné vient de fêter ses trois ans et il constate que chez les autres, c’est pas toujours comme à la maison 🙂 !

 

Le carnet des oursons a ensuite reposé presque une année sur une étagère avant que je me décide à le rouvrir après une petite visite chez l’arrière-grand-maman paternelle. 

 

Un dessin un peu différent, plus fantaisiste, né de l’envie de participer symboliquement au #mermay 2017 (challenge qui consiste à dessiner une sirène par jour tout durant tout le mois de mai). Je ne suis pas très sirène, mais j’adore les challenge de dessin que je suis toujours avec émerveillement chez les autres artistes sur Instagram. Comme mon cadet est un fan absolu d’eau et que moi je suis une fan absolue de ses bouclettes dorées, j’ai juste joint les deux choses et j’en ai fait un petit triton. Et ça lui va si bien!  Ta l’ô! Ta l’ô!

 

Et pour terminer cette première collection, deux petites scènes drôles du quotidien. 

 

avatar Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire