Histoire d’un ballon

Si vous avez des enfants vous connaissez peut-être The Montague Workshop, cet atelier créatif qui, par ses contenus pleins de sagesse et de fantaisie, pousse les enfants – et les grands enfants – à rendre le monde meilleur par le pouvoir des histoires en cultivant l’empathie et l’imagination. C’est la joyful rebellion, la joyeuse rébellion (et si vous ne le connaissez pas, je vous invite à découvrir au plus vite l’univers très inspirant de cet atelier fondé par Brad et Krisite Montague). J’ai personnellement découvert The Montague Workshop à travers la vidéo A Balloon’s Story, qui raconte l’histoire d’un ballon qui fait face à une crise existentielle.

Cette vidéo, écrite et racontée par Brad Montague, m’a profondément émue (et m’émeut toujours quand je la regarde). C’est avec une simplicité désarmante que ce ballon nous invite à prendre conscience du plus important: à vivre avec respect et gratitude.    

Ce qui m’a probablement le plus marqué dans cette petite histoire, c’est que le message est directement accessible même par les plus jeunes. Du coup, immédiatement après l’avoir vue, j’ai eu envie que mes enfants – et les enfants dont je suis le plus proche – profitent de cet enseignent. J’ai eu envie de reprendre et revisiter cette histoire en français, avec mes mots et mes dessins, pour la leur offrir. 

J’ai commencé par traduire le texte. Pour respecter l’idée de Brad Montague, j’avais dans l’idée de reproduire l’histoire, à la main, dans un petit livre. J’ai suis donc partie en quête d’un carnet à dessin carré (c’était le format que je voyais pour mes dessins) dont le nombre de page se rapprochait le plus de l’histoire originale. J’en ai trouvé un qui possédait 33 pages, et j’ai donc dû adapter le texte pour qu’il s’étende de manière cohérente sur ces 33 pages. Mon compagnon m’a aidé à traduire et adapter le texte en faisant plusieurs suggestions et relectures scrupuleuses. 

Comme j’avais vraiment envie que chacun reçoive un produit unique, exclusif, j’ai finalement réalisé 3 livres: un pour mes enfants, un pour ma nièce et un pour mon filleul. Trois livres similaires et pourtant tous un peu différents. J’ai fait ligne claire au stylo à encre et coloré aux marqueurs à peinture. C’était la première fois que j’utilisais les feutres à encre et, révélation, c’était un vrai plaisir! Je peux plus m’en passer 🙂 !

J’espère que ce petit ballon rouge saura vous toucher autant qu’il m’a touché (clique, clique sur les petites flèches pour faire défiler les pages) :

avatar Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire