Catégorie : Travail personnel

septembre 7 / / Travail personnel

S’il y a un truc qui m’a toujours fascinée chez les artistes, c’est les carnets de voyages. Parce que c’est du dessin juste pour soi, pour être pleinement présents dans moment, parce que c’est un bout de mémoire… avec un petite part de réinterprétation. Et donc, cinq semaines en Bretagne, quoi de mieux pour en remplir des pages et des pages… allongée sur le sable… Non, la dernière partie, évidemment, avec les enfants, ce n’était pas envisageable (mais sans eux, qu’aurais-je bien eu d’intéressant à raconter, hein?). Et quant aux pages… y’en a pas eu tant que ça, au final, par rapport aux nombres de choses que j’aurais voulu y mettre. Maaaaiiiis, un petite collections de souvenirs, somme toute assez honorable, a fini par se composer.

janvier 5 / / Photographie

Une fois n’est pas coutume, j’ai délégué la moitié de la réalisation de la traditionnelle carte de vœux à mes enfants ! Moi je me occupée de la partie photo et ils ont fait les dessins. On a colorié et mis tout ça en page ensemble tandis que mon compagnon a fait sa part en… faisant les commentaires critiques :D.  En tout cas nous nous sommes beaucoup amusés 🙂 ! Et le résultat est hyper chouette, n’est-ce pas 🙂 !? Bonne année !

novembre 9 / / Travail personnel

En novembre 2016 je me suis lancée, sous l’impulsion de mon compagnon, un défi sur une année: refaire le même dessin chaque mois afin de voir ma technique progresser. J’ai posté les dessins à mesure sur les réseaux sociaux (Instagram et Facebook) sous le hashtag #UnAnDouzeDessin et je suis arrivée hier au terme de cette expérience personnelle très enrichissante. Avec cet article je dresse un petit bilan.

septembre 21 / / Travail personnel

Le 14 août 2017 à 15h22, une cigogne rose déposait son baluchon dans un jardin des Diablerets… Ou bien était-ce plutôt un nourrisson tout chou qui naissait dans une rose des Alpes… A moins que ce ne soit une cigogne qui cueillait un chou dans lequel se trouvait un bébé ormonan…?  Je ne sais plus… mais peu importe! Ce qui compte c’est que je suis tata!!! Ah non… c’est presque ça… voilà! Oui. Ce qui compte, c’est qu’il y a eu une naissance dans la famille!