Bienvenu Élian

Deux ans après l’aquarelle audacieuse de Tristan (hé oui, le bébé dans le four a suscité quelques remarques), il est maintenant plus que temps d’annoncer la naissance du petit frère.

J’avais vraiment envie, cette coup-ci, de faire quelque chose d’encore plus original. J’ai donc décidé de laisser de côté la traditionnelle carte imprimée (ou tout du moins pour la famille) et d’adopter une forme plus concrète pour plus de poésie. Je ne sais pas si suis arrivée à marquer les esprits de façon aussi mémorable que je le souhaitais, mais en tout cas je suis plutôt fière de mon petit œuf-faire-part qui remporte un joli succès.

 

1
3456

Etant donné que la confection de toutes ces petites boîtes m’a demandé un certain travail – voire un travail certain – j’ai limité la production à la famille et amis proches. Ce qui fait tout de même 13 confections à remettre en mains propres (hé oui, il aurait été dommage que l’œuf soit déjà cassé en arrivant chez le destinataire !). J’ai donc tout de même fait imprimer chez CEWE de Migros* une version carte de vœux papier.

carte

La troisième version, la version « web », pour les envois par courrier électronique, est celle que vous avez ci-dessus :)..

Si vous êtes intéressés à connaître les dessous de la confection de mes œufs messagers, c’est avec plaisir que je vous les dévoile dans cet article 😉 !.grandes


*Le seul service photo à ma connaissance qui propose un produit (en réalité des menus, d’où le fait que les cartes soient très grandes) où l’on peut imprimer ses propres images sur les 4 faces.

avatar Écrit par :

3 Comments

  1. […] lieu à une mini-naissance… C’est en tout cas la formule que j’ai choisie pour l’arrivée de mon second fils. Et je vous en livre les coulisses de ce faire-part original dans cette […]

  2. avatar
    Telley Jean-Luc
    août 26
    Reply

    Bravo Valérie. Ton talent me surprendra toujours 😊

Laisser un commentaire